Vautour de Sarko

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Oncle Archibald de Georges Brassens
Date : 2010
    



Ô vous, les arracheurs de dents Ô vous, les hommes du Président
Tous les cafards, les charlatans Tous ses clones, ses confidents
Les prophètes Ses arpètes
Comptez plus sur oncle Archibald Serrez-vous autour de Sarko
Pour payer les violons du bal Et c'est tant pis pour les fayots
A vos fêtes Si ça pète

En courant sus à un voleur Car il souffle un vent de malheur
Qui venait de lui chiper l'heure Qui met à jour et à chaque heure
A sa montre Un problème
Oncle Archibald, coquin de sort ! Et cette affaire Bettencourt
Fit, de Sa Majesté la Mort Pourrait bien sonner le glas pour
La rencontre La cinquième

Telle un' femm' de petit' vertu Au delà des dénégations
Elle arpentait le trottoir du De Sarkozy ou de Fillon
Cimetière Solidaires
Aguichant les hommes en troussant Il faudrait m'expliquer comment
Un peu plus haut qu'il n'est décent Un homm' qu'on dit intelligent
Son suaire Voit l'affaire

Oncle Archibald, d'un ton gouailleur Il n'y a pas d'conflit d'intérêts
Lui dit : ?Va-t'en fair' pendre ailleurs Je vous l'ai dit et répété,
Ton squelette C'est un monde !
Fi ! des femelles décharnées ! Cela serait très bien, pardi
Vive les belles un tantinet Si cela n'était contredit
Rondelettes !? A la ronde

Lors, montant sur ses grands chevaux Car à qui voudrait-on faire croire
La Mort brandit la longue faux Ce beau roman ou cette histoire
D'agronome Pour les mômes
Qu'elle serrait dans son linceul Un cheval de bois donnerait
Et faucha d'un seul coup, d'un seul Une ruade à ton fessier
Le bonhomme Trop énorme

Comme il n'avait pas l'air content Car s'il n'y avait rien à dire
Elle lui dit : ?Ça fait longtemps A reprocher ou à médire
Que je t'aime Sur la chose
Et notre hymen à tous les deux De madame, je ne vois pas
Etait prévu depuis le jour de De la démission le pourquoi
Ton baptême? Pot-aux-roses

Si tu te couches dans mes bras Et l'on voit le gouvernement
Alors la vie te semblera Dont on ne dira pas qu'il ment
Plus facile Par largesse
Tu y seras hors de portée Serrer les rangs et l'UMP
Des chiens, des loups, des homm's et des Tout comme lui aussi serrer
Imbéciles Bien les fesses

Nul n'y contestera tes droits Le monde entier montre du doigt
Tu pourras crier ?Vive le roi !? Nombre de serviteurs du Roy
Sans intrigue Bien cupides
Si l'envi' te prend de changer Lui qui disait vouloir changer
Tu pourras crier sans danger Du pouvoir la mentalité
Vive la Ligue ! C'est un bide

Ton temps de dupe est révolu Irréprochable, avait-il dit
Personne ne se paiera plus L'Etat sera, juré, promis
Sur ta bête Je l'affirme
Les ?Plaît-il, maître ?? auront plus cours Chez Bettencourt trois ans plus tard,
Plus jamais tu n'auras à cour- On voit que mentir est un art
ber la tête Pour la frime

Et mon oncle emboîta le pas Chez nos amis anglo-saxons
De la belle, qui ne semblait pas On exigerait démission
Si féroce Bien normale
Et les voilà, bras d'ssus, bras d'ssous, Mais la France est un beau pays
Les voilà partis je n' sais où Pour les politiciens, pardi
Fair' leurs noces Quel scandale




Liste des 3 autres parodies répertoriées pour Oncle Archibald de Georges Brassens :





Quelques parodies parmi prises au hasard :