Vuvuzela

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Marinella de Tino Rossi
    



Marinella ! Vuvuzela !
Ah..., reste encore dans mes bras, Ah! pourquoi ne te tais-tu pas
Avec toi je veux jusqu'au jour Il ne se passe pas de jour
Danser cette rumba d'amour Sans que je croie devenir sourd
Son rythme doux Tu me rends fou
Nous emporte bien loin de tout, Tu mets vraiment mes nerfs à bout
Vers un pays mystérieux, Fatigué, je coupe le son
Le beau pays des rêves bleus Car ce ne sont pas des façons
Blottie contre mon épaule Les matchs sont encore plus drôles
Tandis que nos mains se frôlent, C'est un ballet de guiboles
Je vois tes yeux qui m'enjôlent Et les charges à l'épaule
D'un regard plein de douceur Font chuter bien des dribbleurs
Et quand nos cœurs se confondent Ah ! pauvre Coupe du monde
Je ne connais rien au monde Faut-il donc que tu abondes
De meilleur De tueurs
Marinella ! Vuvuzela !
Ah reste encore dans mes bras Ah! pourquoi ne te tais-tu pas
Avec toi je veux jusqu'au jour Il ne se passe pas de jour
Danser cette rumba d'amour Sans que je croie devenir sourd
Quand je te tiens là, sur mon cœur, Cela commence, bien avant l'heure
Pour moi c'est un tel bonheur Où s'élancent les joueurs
Qu'aucun mot ne peut l'exprimer. Les gens ne peuvent s'en passer.
Tout mon être est transformé Mes oreilles en sont blessées
Et je voudrais que ce moment Et je sais bien que ce tourment
Qui me trouble éperdument Qui me fait grincer des dents
Se prolonge éternellement Se prolonge éternellement
Quand le soleil se lèvera Quand le match se terminera
Je sais que tu partiras Longtemps ça continuera
Et que notre roman joli Ce n'est qu'au bout de la nui t
A jamais sera fini Que ce sera bien fini
Oui, mais avant, comme autrefois, Très franchement, je ne vois pas
Viens vite tout près de moi Ce que tu fais ici bas
Et pour une dernière fois Excepté nous briser les noix


Les matchs sont encore plus drôles

C'est un ballet de guiboles

Et les charges à l'épaule

Font chuter bien des dribbleurs

Ah ! pauvre Coupe du monde

Faut-il donc que tu abondes

De tueurs

Vuvuzela !

Ah! pourquoi ne te tais-tu pas

Il ne se passe pas de jour

Sans que je croie devenir sourd




Liste des 2 autres parodies répertoriées pour Marinella de Tino Rossi :





Quelques parodies parmi prises au hasard :