Tsarkozy

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Nathalie de Gilbert Bécaud
    



La place Rouge était vide La place Rouge est livide
Devant moi marchait Nathalie Il ne viendra pas, Tsarkozy
Il avait un joli nom, mon guide Il va encore laisser un grand vide
Nathalie Tsarkozy

La place Rouge était blanche La place Rouge dimanche
La neige faisait un tapis Qui pourtant sera bien garnie
Et je suivais par ce froid dimanche Sur la crise de l'euro il planche,
Nathalie Tsarkozy

Elle parlait en phrases sobres Il dira en phrases sobres
De la révolution d'octobre Le sort prochain de tous nos pauvres
Je pensais déjà Cela fait déjà
Qu'après le tombeau de Lénine Trois ans que le sauveur du monde
On irait au café Pouchkine Nous abreuve de sa faconde
Boire un chocolat Quel talent il a

La place Rouge était vide La place Rouge est livide
J'ai pris son bras, elle a souri Que va-t-il se passer sans lui
Il avait des cheveux blonds, mon guide Il est indispensable mon guide
Nathalie, Nathalie... Tsarkozy, Tsarkozy ...

Dans sa chambre à l'université Les experts venus du monde entier
Une bande d'étudiants Financiers, dirigeants
L'attendait impatiemment L'attendaient impatiemment
On a ri, on à beaucoup parlé Car sans lui, à quoi sert de parler
Ils voulaient tout savoir Pour ceux voulant savoir
Nathalie traduisait Tsarkozy doit causer

Moscou, les plaines d'Ukraine Moscou, Normandie-Niemen
Et les Champs-Élysées Et l'euro chahuté
On à tout mélangé Il ne s'est pas planté
Et l'on à chanté Ce jour de chantier

Et puis ils ont débouché Et puis ça a débouché
En riant à l'avance Tant il a de l'avance
Du champagne de France Sur le choix de la France
Et l'on à dansé Quel génie il est

Et quand la chambre fut vide Et quand la crise fétide
Tous les amis étaient partis En fut terminée grâce à lui
Je suis resté seul avec mon guide Modestissime il resta mon guide
Nathalie Tsarkozy

Plus question de phrases sobres Il promit en phrases sobres
Ni de révolution d'octobre Qu'en France il n'y aurait plus de pauvres
On n'en était plus là Ah, foi de Nicolas
Fini le tombeau de Lénine Fini les financiers à vendre
Le chocolat de chez Pouchkine Les volcans qui crachent des cendres
C'est, c'était loin déjà Et? sûr, on y croit

Que ma vie me semble vide Que ce monde tourne à vide
Mais je sais qu'un jour à Paris Reproduisant ses conneries
C'est moi qui lui servirai de guide Le Nord, il le cherche encore, mon guide
Nathalie, Nathalie ? Tsarkozy, Tsarkozy ...




Liste des 3 autres parodies répertoriées pour Nathalie de Gilbert Bécaud :





Quelques parodies parmi prises au hasard :