Strauss-Kahn ricane

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de La cane de Jeanne de Georges Brassens
    



La cane Strauss-Kahn
De Jeanne Ricane
Est morte au gui l'an neuf Depuis l'an deux mil neuf
L'avait fait la veille Manœuvre sans pareille
Merveille Merveille
Un œuf Ou bluff

La cane Strauss-Kahn
De Jeanne Ricane
Est morte d'avoir fait On le disait forfait
Du moins on le présume Lui taillait un posthume
Un rhume Tiens, fume
Mauvais Raté

La cane Strauss-Kahn
De Jeanne Ricane
Est morte sur son œuf L'éléphant devient bœuf
Et dans son beau costume A l'abri dans la brume,
De plumes Coutume,
Tout neuf Pas neuf !

La cane Strauss-Kahn
De Jeanne Ricane
Ne laissant pas de veuf Prépare pour la teuf
C'est nous autres qui eûmes De Sarko le bitume
Les plumes Les plumes
Et l'œuf Et l'œuf !

Tous, toutes Tous, toutes
Sans doute Sans doute
Garderons longtemps le Eliront un jour le
Souvenir de la cane Grand président Strauss-Kahn
De Jeanne Et Anne
MorbleuZ'yeux bleus




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour La cane de Jeanne de Georges Brassens.





Quelques parodies parmi prises au hasard :