Vivement les législatives

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Rotatives de Guy Béart
    



Quand le soleil est sage Débâcle aux régionales
Il nous faut des orages L'UMP est bien pâle
Du sang des sensations Et qu'on l'admette ou non
Et des superstitions C'est un vote sanction
Dans les hebdomadaires Visant la politique
Vivants mais légendaires D'un chef hégémonique
Renaissent les héros des contes de Perrault Qui se montre partout et veut diriger tout
Le monde est un spectacle La France en overdose
Il nous faut des miracles A préféré le rose
Des meurtres des amants Mêlé de vert ma foi
Et des enterrements Au bleu de Nicolas
Chantons les marionnettes C'est un sacré message
Les princes des manchettes Qui annonce l'orage
Que l'on anoblira grâce à la caméra Il faudra l'écouter, messieurs les députés

Tournez tournez rotatives Avant les législatives
Pour les âmes sensitives Une démarche hâtive
A tout cœur et à tout sang Si vous souhaitez toucher
A la prochaine je descends La retraite des députés
Le métro chante sa chanson grise Chacun son tour de subir la crise
Je n'ai pas trouvé de place assise Il n'y a pas la moindre méprise
Il me faut pour tenir le coup Nous ne voterons plus pour vous
Une histoire à dormir debout Nous ne dormirons plus debout

Souffrez que je présente Bien dorée la retraite
Une fille qui chante Substantielle peut-être
Voici la cendrillon de nos microsillons Confortable en tout cas, exigeant deux mandats
Elle n'a pas de souffle Quinze ans sont nécessaires
Mais gagne une pantoufle D'cotisations, peuchère
Qui va la remplacer, c'est le petit Poucet Mais à vous on permet double de cotiser
Cette jeune starlette Les godillots en nage
D'un seul coup de baguette Sont donc dans le cirage
De son impresario a perdu son maillotLes néo-députés commencent à penser
Mais le bon photographe Ils doivent chose sûre
A corrigé la gaffe Sur la législature
Avant que vienne un flic qui presse le déclicTenter de mettre tout's les chances d'leur côté


Tournez tournez rotatives Avant les législatives
Pour les âmes sensitives Une démarche hâtive
A tout cœur et à tout sang Si vous souhaitez toucher
A la prochaine je descends La retraite des députés
Le métro chante sa chanson grise Chacun son tour de subir la crise
Je n'ai pas trouve de place assise Il n'y a pas la moindre méprise
Il me faut pour tenir le coup Nous ne voterons plus pour vous
Une histoire à mourir debout Nous ne dormirons plus debout

La commère bavarde Quand Sarkozy déconne
Mais c'est Shérazade Ils pensent à leur personne
Nous sommes tout autant Grande est la tentation
Ses lecteurs ses sultans De faire sécession
Qui a le vent en poupe ? c'est Riquet a la Houppe Car si bonne est la soupe, qu'il faut pas qu'on se loupe
Qui malgré sa laideur Si l'on veut conserver
En amour est vainqueur Son siège de député
C'est dans une clinique C'est ça la politique
Que la quenouille pique Mêm' si les médias tiquent
La belle au bois dormant boit des médicaments A révéler vraiment que souvent l'on vous ment
Ou bien c'est pas de chance Dans notre belle France
Elle attend la naissance Il faut montrer défiance
D'un rejeton royal Trouvez-vous bien normal
Pourvu qu'il soit normal Qu'on veuille tuer Royal
Et lorsque le sang coule Faire taire la foule
Sur les fous, sur les foules Le populo qu'on roule
S'il va du bon côté Les gens qui ont voté
Ca peut se raconter Contre cet UMP
Mais il peut faire tache Qui on le voit bien lâche
De grâce qu'on le cache Tant pis si cela fâche
Sous la soie des papiers Nombre de ses idées
Des mariages princiers Et de ses affidés
Si les sorciers nous mentent C'est fini qu'on nous mente
Et si la vie augmente La chose est évidente
Pourquoi crier : A bas Marquis de Carabas ! Car bientôt nous n'aurons plus rien dans nos cabas
Puisqu'à toutes les pages On a beau être sage
De nos revues d'images On ne croit plus aux mages
Pour nous réconforter On éteint la télé
Il y a ces chats bottés Et puis on va voter

Tournez tournez rotatives !Viv'ment les législatives !




Une autre parodie est répertoriée pour Rotatives de Guy Béart :





Quelques parodies parmi prises au hasard :