Moins je t'aime

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Plus je t'entends d'Alain Barrière
    



Plus je t'entends, plus je te vois et plus je t'aime Plus je t'entends, plus je te vois et moins je t'aime
Plus je t'entends, plus j'aime entendre ta voix Plus je t'entends, et moins j'aime entendre ta voix
Tu dis des mots, encore des mots, toujours les mêmes Tu dis des mots, encore des mots, toujours les mêmes
Tu dis parfois, tu dis souvent n'importe quoi Tu dis parfois, tu dis souvent n'importe quoi

Plus je t'entends, plus je te vois et plus je t'aime Plus je t'entends, plus je te vois et moins je t'aime
Plus je t'entends, plus j'aime entendre ta voix Plus je t'entends, et moins j'aime entendre ta voix
Tu dis des mots, encore des mots, toujours les mêmes Tu dis des mots, encore des mots, toujours les mêmes
Tu dis parfois, tu dis souvent n'importe quoi Tu dis parfois, tu dis souvent n'importe quoi

Plus je t'entends, plus je te vois et plus je t'aime Plus je t'entends, plus je te vois et moins je t'aime
Tu vois ma vie, ma pauvre vie s'arrête là Tu vois ma vie, ma pauvre vie ne t'émeut pas
Ton souvenir bien gravé, toujours le même Et tes promesses bien gravées, toujours les mêmes
La vie ça tue, ça tue parfois, pourquoi ? Jamais suivies, alors dis-moi, pourquoi ?

Et je t'entends, et je te vois, toujours la même Et je t'entends, et je te vois, toujours le même
Et je t'entends, et je te vois comme autrefois Et je t'entends, et je te vois comme autrefois
Tu dis des mots, encore ces mots, toujours les mêmes Tu dis des mots, encore ces mots, toujours les mêmes
Tu dis ces mots, mais ce n'est pas n'importe quoi Tu dis ces mots, et puis tu fais n'importe quoi

Plus je t'entends, plus je te vois et plus je t'aime Plus je t'entends, plus je te vois et moins je t'aime
Tu vois ma vie, ma pauvre vie s'arrête là Tu vois ma vie, ma pauvre vie ne t'émeut pas
Parce que ma vie n'est que ma vie et que je t'aime Parce qu'on ne récolte un beau jour que ce qu'on sème
Parce que mon cœur n'est que mon cœur il est à toi Je te l'affirme, toi, tu n'auras jamais ma voix

Et puis ces mots, jamais ces mots ne sont les mêmes Et puis mes maux, jamais mes maux, tu ne les aimes
Car c'est ta voix qui les redit, ta voix Je te le dis, tu n'auras pas ma voix

Et puis ces mots, jamais ces mots ne sont les mêmes Et puis mes maux, jamais mes maux, tu ne les aimes
Car c'est ta voix qui les redit, ta voix.Je te le dis, tu n'auras pas ma voix




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Plus je t'entends d'Alain Barrière.





Quelques parodies parmi prises au hasard :