Colette

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Paulette des Charlots
    



On a parlé d'amour et de violettes,On a parlé d'humour en chansonnette,
Mais jamais d'amour et de paupiettesMais jamais d'humour et de profettes
Pourtant je connais à BarcelonePourtant certains nous ont à la bonne
Un hidalgo qui chante à sa bonne,Et apprécient le mal qu'on se donne,
Tous les soirs à l'heure du dînerPour suivre l'actualité
Ce chant d'amour bien gratiné :Sur notre blog de chansonniers


(Refrain)
Paulette, Paulette,Colette, Colette,
Tu es la reine des paupiettes,Tu es la reine des profettes,
Notre amour ne serait pas si beau,Notre humour ne serait pas si beau,
Si je n'aimais pas les paupiettesSi tu n'animais les fanettes
Les paupiettes de veau,Par tes nombreux bravos
Paulette, PauletteColette, Colette,
Tu es la reine des paupiettes.Tu es la reine des profettes,


On a chanté les midinettesOn a chanté les historiettes
On n'a pas chanté les paupiettesOn n'a pas chanté les fanettes
Pourtant je connais place Wagram 'me',Pourtant on connaît une drôle de dame
Un hidalgo qui chante à sa femme,Qui devant nos chansons se pâme
Le soir en rentrant de l'usineUne qui a l'oreille fine
Ce chant d'amour dans sa cuisine :Et qui reprend dans sa cuisine :


(Refrain)




Une autre parodie est répertoriée pour Paulette des Charlots :





Quelques parodies parmi prises au hasard :