Les régionales

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Oncle Archibald de Georges Brassens
    



Ô vous, les arracheurs de dents Ô vous, les fans du Président
Tous les cafards, les charlatans Vous les élus, vous les puissants
Les prophètes De son groupe
Comptez plus sur oncle Archibald Comptez pas sur les régionales
Pour payer les violons du bal Pour doper un peu le moral
A vos fêtes De vos troupes

En courant sus à un voleur Même si jamais on ne vit
Qui venait de lui chiper l'heure Un président si sûr de lui
A sa montre Pour la montre
Oncle Archibald, coquin de sort ! Il n'y eut pas dans la Nation
Fit, de Sa Majesté la Mort Un seul suscitant sur son nom
La rencontre Tant de contres

Telle un' femm' de petit' vertu Car pour lui, la crise est vaincue
Elle arpentait le trottoir du Du moins pour ceux aux revenus
Cimetière Confortables
Aguichant les hommes en troussant Tant pis pour les moins fortunés
Un peu plus haut qu'il n'est décent Pour ceux qui n'ont rien à manger
Son suaire Sur leur table

Oncle Archibald, d'un ton gouailleur Oser le bouclier fiscal
Lui dit : ?Va-t'en fair' pendre ailleurs Puis l'identité nationale
Ton squelette Ça vous classe
Fi ! des femelles décharnées ! Président de tous les Français
Vive les belles un tantinet Certes, mais d'ceux de l'UMP
Rondelettes !? Bien en place

Lors, montant sur ses grands chevaux Car en contrôlant les journaux
La Mort brandit la longue faux Télévisés ou nationaux
D'agronome Qui l'épargnent
Qu'elle serrait dans son linceul Il nous prive d'informations
Et faucha d'un seul coup, d'un seul Croyant ainsi avoir raison
Le bonhomme De nos hargnes

Comme il n'avait pas l'air content Il ose dire à la télé
Elle lui dit : ?Ça fait longtemps L'pouvoir d'achat a augmenté
Que je t'aime Sans complexe
Et notre hymen à tous les deux Cela sur un ton convaincu
Etait prévu depuis le jour de Cachant sous poignet rabattu
Ton baptême? Sa Rolex

Si tu te couches dans mes bras Sur l'écran, vient mentir sa Cour
Alors la vie te semblera Toujours tenant même discours
Plus facile A la gomme
Tu y seras hors de portée Scandant toujours les mêmes mots
Des chiens, des loups, des homm's et des Les enfonçant à coups d'marteau
Imbéciles Dans nos pommes

Nul n'y contestera tes droits Le monde réel est bien loin
Tu pourras crier ?Vive le roi !? Pas besoin de faire un dessin
Sans intrigue Une eau-forte
Si l'envi' te prend de changer S'occuper tant de la grippe A
Tu pourras crier sans danger Laissant les gens crever de froid
Vive la Ligue ! A nos portes

Ton temps de dupe est révolu Et les experts disent déjà
Personne ne se paiera plus Qu'en 2010, Bourse fera
Sur ta bête Bénéfice
Les ?Plaît-il, maître ?? auront plus cours Avant, il fallait travailler
Plus jamais tu n'auras à cour- Maintenant, il suffit de placer
ber la tête Loin du fisc

Et mon oncle emboîta le pas Ô vous, les fans du Président
De la belle, qui ne semblait pas Vous les élus, vous les puissants
Si féroce De son groupe
Et les voilà, bras d'ssus, bras d'ssous, Comptez pas sur les régionales
Les voilà partis je n' sais où Pour doper un peu le moral
Fair' leurs noces De vos troupes




Liste des 3 autres parodies répertoriées pour Oncle Archibald de Georges Brassens :





Quelques parodies parmi prises au hasard :