J'ai mon Histoire qui flanche

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de J'ai la mémoire qui flanche de Jeanne Moreau
    



J'ai la mémoire qui flancheJ'ai mon Histoire qui flanche
J'me souviens plus très bienJ'me souviens plus très bien
Comme il était très musicienSi Clovis était musulman
Il jouait beaucoup des mainsOu juif ou bien chrétien
Tout entre nous a commencéSi je savais, ça m'permettrait
Par un très long baiserD'un peu mieux me situer
Sur la veine bleutée du poignetC'est important pour un Français
Un long baiser sans fin.De savoir d'où il vient


J'ai la mémoire qui flancheJ'ai mon Histoire qui flanche
J'me souviens plus très bienJ'me souviens plus très bien
Quel pouvait être son prénomDe mon grand-père le prénom
Et quel était son nomNi même de sa maison
Il s'appelait Je l'appelaisEtait-ce en France ? je ne sais plus
Comment l'appelait-ton ?Je ne l'ai jamais su
Pourtant c'est fou ce que j'aimaisMais sur sa tombe, y a la mention
L'appeler par son nom.Tombé pour la Nation


J'ai la mémoire qui flancheJ'ai mon Histoire qui flanche
J'me souviens plus très bienJ'me souviens plus très bien
De quell' couleur étaient ses yeux ?D'1940 à Vichy
J'crois pas qu'ils étaient bleus.Et d'ses enfants d'Pétain
Etaient-ils verts, étaient-ils gris ?L'identité bien nationale
Etaient-ils vert de gris ?Vive le Maréchal
Ou changeaient-ils tout l'temps d'couleurPour se r'connaître, les Français
Pour un non pour un oui ?Ne portaient pas d'étoile


J'ai la mémoire qui flancheJ'ai mon Histoire qui flanche
J'me souviens plus très bienJ'me souviens plus très bien
Habitait-il ce vieil hôtelDe l'empereur Napoléon
Bourré de musiciensCorse ou bien Autrichien
Pendant qu'il me, pendant que jeEst-ce vraiment si important
Pendant qu'on f'sait la fêteDe savoir d'où il vient
Tous ces saxos, ces clarinettesNotre pays devient le sien
Qui me tournaient la tête.Il dit : pour notre bien


J'ai la mémoire qui flancheJ'ai mon Histoire qui flanche
J'me souviens plus très bienJ'me souviens plus très bien
Lequel de nous deux s'est lasséLesquels en 14 ont gagné
De l'autre le premier ?Ou mon grand-père tué
Etait-ce moi ? Etait-ce lui ?Etait-ce nous? Etait-ce eux ?
Etait-ce donc moi ou lui ?Tout cela est si vieux
Tout c'que je sais c'est que depuisSans une Histoire qui me le dit
Je n'sais plus qui je suisJe n'sais plus qui je suis


J'ai la mémoire qui flancheJ'ai la mémoire d'une France
J'me souviens plus très bienJe m'en souviens très bien
Voilà qu'après toutes ces nuits blanchesPlus accueillante aux gens je pense
Il me reste plus rienIl n'en reste plus rien
Rien qu'un p'tit air qu'il sifflotaitBel étranger, tourist' friqué
Chaque jour en se rasantBonjour et bienvenue
Pa pou di dou da di dou diMais si t'es pauvre et sans papiers
Pa pou di dou da di douDehors un pied au cul



J'ai la mémoire d'une France

Je m'en souviens très bien

Plus accueillante aux gens je pense

Il n'en reste plus rien




Liste des 3 autres parodies répertoriées pour J'ai la mémoire qui flanche de Jeanne Moreau :





Quelques parodies parmi prises au hasard :