Une Roselyne en pleurs

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Une petite fille en pleurs de Claude Nougaro
    



Un' petit' fille en pleurs Un' Roselyne en pleurs
Dans une ville en pluie Dans la ville qui s'enfuit
Et moi qui cours après Et moi qui cours après
Et moi qui cours après au milieu de la nuit Et moi qui cours après au milieu de Paris
Mais qu'est-c'que j'lui ai fait ? Mais qu'est-c'que j'lui ai fait ?
Une petite idiot' qui me joue la grande scène Une petite Bachelot qui me joue la grande scène
De la femm' délaissée De la femm' vaccinée
Et qui veut me fair' croir' qu'elle va se noyer ! Et qui veut me fair' croir' qu'elle s'est fait piquer !
C'est d'quel côté la Seine ? Elle n'a vraiment pas d' veine
Mais qu'est-c'que j'lui ai fait ? Mais qu'est-c'que j'lui ai fait ?
Mais qu'est-c' qui lui a pris ? Mais qu'est-c' qui lui a pris ?
Mais qu'est-c' qu'elle' me reproche ? Mais qu'veut-elle à ses proches ?
Lorsque je l'ai trompée, ell' l'a jamais appris Il fallait un rappel, on n'lui avait pas dit
C'est pas ell' qui s'approche ? Oui je sais, ça, c'est moche
Tu m'aim's vraiment dis-moi Rappel vraiment dis-moi
Tu m'aim's, tu m'aim's, tu m'aim's, Rappel, rappel, rappel
C'est tout ce qu'ell' sait dire C'est tout ce qu'ell' sait dire
En bouffant, en m'rasant, Elle a peur d'la piqûre
Quand je voudrais dormir Même sous les bravos
Faut lui dir' que je l'aime ! Pas question de rappel !

Un' petit' fille en pleurs dans une ville en pluie Un' Roselyne en pleurs dans la ville qui s'enfuit
Où est-ell' Nom de Dieu ! Où est-ell' Nom de Dieu !
Elle a dû remonter par la rue d'Rivoli Ma seringue à la main, même si j'air gentil
J'ai d'la flott' plein les yeux Je passe pour un furieux
Parc' qu'elle avait rêvé je ne sais quel amour Parc' qu'elle avait rêvé de je n' sais quelle piqûre
Absolu, éternel Indolore sans rappel
Il faudrait ne penser, n'exister que pour elle Il faudrait s'arrêter, je ne m'acharne pas
Chaque nuit, chaque jour Moi je suis le manuel
Voilà ce qu'elle voudrait. Seulement y a la vie Cela fait bien deux jours
Seulement y a le temps Qu'avec obstination, maint'nant je la poursuis
Et le moment fatal où le vilain mari Et tous ses beaux atours commencent à flotter
Tue le prince charmant La belle dépérit
L'amour, son bel amour, il ne vaut pas bien cher Sa cure d'amaigriss'ment, elle ne vaut pas bien cher
Contre un calendrier Contre la course à pied
Le batt'ment de son cœur, la douceur de sa chair... En fuyant le docteur, dix kg de sa chair
Je les ai oubliés. Disparus, oubliés.
Où donc est-ell' partie ? Où donc est-ell' partie ?
Voilà qu'il pleut des cordes Moi j'obéis aux ordres
Mon Dieu regardez-moi Faire perdre du poids
Me voilà comme un con, place de la Concorde ! A Roselyne Bachelot, car son cul fait désordre !
Ça y est, je la vois Mais... ça y est, je la vois
Attends-moi ! La grippe A !
Attends-moi ! La grippe A !
Je t'aime ! Rappel !
Je t'aime ! Rappel !
Je t'aime ! Rappel !




Liste des 2 autres parodies répertoriées pour Une petite fille en pleurs de Claude Nougaro :





Quelques parodies parmi prises au hasard :