La chanson de Treiber

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de La chanson de Prévert de Serge Gainsbourg
    



Oh je voudrais tant que tu te souviennes Il n'est pas important qu'on te reprenne
Cette chanson était la tienne Ton évasion fut une aubaine
C'était ta préférée Pour l'actualité
Je crois Ma foi
Qu'elle est de Prévert et Kosma Toi le Treiber qui s'échappa

Et chaque fois les feuilles mortes Chaque fois des videos sortent
Te rappellent à mon souvenir Te montrant aller et venir
Jour après jour Jour après jour
Les amours mortes L'oubli t'emporte
N'en finissent pas de mourir Et les gendarmes de courir

Avec d'autres bien sûr je m'abandonne Au début, sûr, on en a fait des tonnes
Mais leur chanson est monotone Les médias t'avaient à la bonne
Et peu à peu je m' indiffère Maintenant tu les indiffères
A cela il n'est rien Pour eux tu n'est plus une
A faire Affaire

Car chaque fois les feuilles mortes Chaque fois des videos sortent
Te rappellent à mon souvenir Te montrant aller et venir
Jour après jour Jour après jour
Les amours mortes L'oubli t'emporte
N'en finissent pas de mourir Et les gendarmes de courir

Peut-on jamais savoir par où commence Comment vraiment peut-on nous faire croire
Et quand finit l'indifférence Que tu vis sans manger ni boire
Passe l'automne vienne l'hiverQue dans la forêt tu te terres
Et que la chanson de Prévert Tel un Robinson, toi, Treiber

Cette chanson Car pas question
Les Feuilles Mortes Que tu t'en sortes
S'efface de mon souvenir Quelque ami va bien te trahir
Et ce jour là Tant pis pour toi
Mes amours mortes Mais que t'importe
En auront fini de mourirTu auras fini de courir




Liste des 2 autres parodies répertoriées pour La chanson de Prévert de Serge Gainsbourg :





Quelques parodies parmi prises au hasard :