La conscience d'un Sarkoziste

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Le nombril des femmes d'agent de Georges Brassens
    



Voir le nombril d'la femm' d'un flic Voir la conscience d'un politique
N'est certain'ment pas un spectacle N'est certain'ment pas un spectacle
Qui, du point d'vue de l'esthétiqu' Qui, du point de vue de l'éthique
Puiss' vous élever au pinacle Puisse vous fair' croire aux miracles
Il y eut pourtant, dans l'vieux Paris C'est à la suite d'un pari
Un honnête homme sans malice Avec un copain sans malice
Brûlant d'contempler le nombril Que j'ai tenté d'faire l'autopsie
D'la femm' d'un agent de police De la conscience d'un Sarkoziste

Je me fais vieux, gémissait-il J'ai commencé par rechercher
Et, durant le cours de ma vie Parmi ceux paraissant honnêtes
J'ai vu bon nombre de nombrils Le sujet d'études rêvé
De toutes les catégories Mais j'ai dû arrêter ma quête
Nombrils d'femm's de croqu'-morts, nombrils Car l'un d'entre eux venait d'clamcer
D'femm's de bougnats, d'femm's de jocrisses Et l'autr' d' virer écologiste
Mais je n'ai jamais vu celui Ça ne paie pas, l'honnêteté
D'la femm' d'un agent de police? Dans la conscience d'un Sarkoziste

Mon père a vu, comm' je vous vois J'ai donc dû exercer mon choix
Des nombrils de femm's de gendarmes Parmi les seul'ment honorables
Mon frère a goûté plus d'une fois Certes ils ne se bousculaient pas
D'ceux des femm's d'inspecteurs les charmes De peur de rester sur le sable
Mon fils vit le nombril d'la souris Etant prêts à n'importe quoi
D'un ministre de la Justice Pour bien figurer sur la liste.
Et moi, j'n'ai même pas vu l'nombril C'est préférence à Nicolas
D'la femm' d'un agent de police? Dans la conscience d'un Sarkoziste

Ainsi gémissait en public Ainsi il m'a fallu chercher
Cet honnête homme vénérable Dans des endroits bien détestables
Quand la légitime d'un flic Où nombreux ils s'étaient cachés
Tendant son nombril secourable Mais tous passés dessous la table
Lui dit: Je m'en vais mettre fin De ma quête, c'était la fin
A votre pénible supplice Mais c'est alors qu'un journaliste
Vous fair' voir le nombril enfin Est venu m'éclairer enfin
D'la femm' d'un agent de police? Sur la conscience des Sarkozistes

Alléluia ! fit le bon vieux Mon très cher ami, m'a-t-il dit,
De mes tourments voici la trêve ! Votre démarche est illusoire
Grâces soient rendues au Bon Dieu S'ils en avaient une, pardi
Je vais réaliser mon rêve !? Croyez que ça serait notoire
Il s'engagea, tout attendri Que croyez-vous que ces barons
Sous les jupons d'sa bienfaitrice Ces financiers, ces affairistes
Braquer ses yeux sur le nombril Puiss'nt avoir quelque chose à faire
D'la femm' d'un agent de police De la conscience d'un Sarkoziste ?

Mais, hélas ! il était rompu J'en ai parlé au président
Par les effets de sa hantise Ignorant de toute traîtrise
Et comme il atteignait le but Lui qui avait atteint le but
De cinquante ans de convoitise De ses trente ans de convoitise
La mort, la mort, la mort le prit Il dit : Vous êtes bien tombé
Sur l'abdomen de sa complice Sur ce sujet, j'suis spécialiste
Il n'a jamais vu le nombril J'n'ai jamais entendu parler
D'la femm' d'un agent de policeDe la conscience d'un Sarkoziste.




Liste des 3 autres parodies répertoriées pour Le nombril des femmes d'agent de Georges Brassens :





Quelques parodies parmi prises au hasard :