La Marine

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Potemkine de Jean Ferrat
    



M'en voudrez-vous beaucoup si je vous dis un monde M'en voudrez-vous beaucoup si ce jour je vous sonde
Qui chante au fond de moi au bruit de l'océan Voulant du fond de vous connaître l'opinion ?
M'en voudrez-vous beaucoup si la révolte gronde M'en voudrez-vous beaucoup, avant que l'on vous tonde
Dans ce nom que je dis au vent des quatre vents De poser mes questions à vous d'Hénin-Beaumont ?

Ma mémoire chante en sourdine Aimez-vous tant la Marine ?
Potemkine La Dauphine

Ils étaient des marins durs à la discipline Ils étaient ouvriers se tuant à l'usine
Ils étaient des marins, ils étaient des guerriers Ils étaient des mineurs, tous creusant des terriers
Et le cœur d'un marin au grand vent se burine Tous ils avaient du cœur, place dans la cuisine
Ils étaient des marins sur un grand cuirassé Pour offrir à plus pauvre à boire et à manger

Sur les flots je t'imagine Auraient-ils voté Marine ?
Potemkine J'imagine

M'en voudrez-vous beaucoup si je vous dis un monde M'en voudrez-vous beaucoup si je vous dis un monde
Où celui qui a faim va être fusillé Où des crimes de guerre on feint d'être étonnés ?
Le crime se prépare et la mer est profonde Les détails de l'histoire de notre vaste monde
Que face aux révoltés montent les fusiliers En ferez-vous partie après avoir voté ?

C'est mon frère qu'on assassine C'est vos morts qu'on assassine
Potemkine Par routine

Mon frère, mon ami, mon fils, mon camarade Mon frère, mon ami, mon fils, mon camarade
Tu ne tireras pas sur qui souffre et se plaint Tu ne voteras pas pour ces tristes clampins
Mon frère, mon ami, je te fais notre alcade Ma fille, mon amie, ne joue pas l'escalade
Marin ne tire pas sur un autre marin Parce qu'une ombre noire pèse sur le scrutin

Ils tournèrent leurs carabines N'entrez pas dans la combine
Potemkine De Marine

M'en voudrez-vous beaucoup si je vous dis un monde M'en voudrez-vous beaucoup si je vous dis un monde
Où l'on punit ainsi qui veut donner la mort Où la démocratie résonne et sonne fort ?
M'en voudrez-vous beaucoup si je vous dis un monde M'en voudrez-vous beaucoup si je vous dis un monde
Où l'on n'est pas toujours du côté du plus fort Où vous allez voter dimanche pour votre sort ?

Ce soir j'aime la marine Ne votez pas pour Marine
PotemkineLa Dauphine




Une autre parodie est répertoriée pour Potemkine de Jean Ferrat :





Quelques parodies parmi prises au hasard :