Marrade sur un traitre

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Ballade pour un traitre de Maxime Le Forestier
    



Qui donc t'a fait reprendre Mais qui t'a fait donc prendre
Les routes de Judée Les routes de l'UMP
Judas qui ne jurait Besson qui ne voulait
Que par les filles tendres Que Sarkozy pourfendre


Qui donc a fait descendre Qui t'a donc fait reprendre
De Nazareth un soir En homme déloyal
Une juive aux yeux noirs Ton serment à Royal
Cheveux de palissandre Et la gauche surprendre


Son corps était à prendre Sa mort était à vendre
Pour quelques pièces d'or Pour quelques pièces d'or
Toi, tu couchais dehors Tu as compris alors
Où tu pouvais t'étendre Qu'il fallait la descendre
Quand tu pouvais t'étendre Qu'il fallait la descendre


Pauvre Judas qui tendait les mains Eric Besson qui le lendemain
Judas le mendiant, Judas les mains vides Eric l'UMP, Besson le ministre
Qui t'a rappelé tous les parricides Qui sitôt rejoint le clan des sinistres
Qui se sont commis pour quelques putains Qui se sont commis pour un maroquin

Tu es allé surprendre Tu es allé te vendre
Au Mont des Oliviers Palais de l'Elysée
Le seul bien d'amitié Reniant ton passé
Qu'il te restait à vendre Pour une place à prendre


L'avais-tu fait attendre ? Et si tu crois surprendre
Enfin, elle est partie Les feux de Sarkozy
En laissant dans son lit Faux que tu te méfies
La corde pour te pendre Le gaillard n'est pas tendre
La corde pour te pendre Roussie, ta salamandre




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Ballade pour un traitre de Maxime Le Forestier.





Quelques parodies parmi prises au hasard :