Misojeunisme à part

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Misogynie à part de Georges Brassens
    



Misogynie à part, le sage avait raison Misojeunisme à part, je pense avoir raison
Il y a les emmerdantes, on en trouve à foison De ne plus supporter venant de petits cons
En foule elles se pressent De cinglantes remarques
Il y a les emmerdeuses, un peu plus raffinées Au pouvoir et cachés derrière leurs écrans
Et puis, très nettement au-dessus du panier Bien dénués d'esprit ou du moindre talent
Y a les emmerderesses Et jouant au monarque

La mienne, à elle seule, sur toutes surenchérit Je m'en vais vous narrer l'incident de ce jour
Elle relève à la fois des trois catégories Le dernier rencontré vaut vraiment le détour ?
Véritable prodige Pour l'éviter, ma chère !
Emmerdante, emmerdeuse, emmerderesse itou Vous qui me connaissez, comprenez mon émoi
Elle passe, elle dépasse, elle surpasse tout Et vous qui m'ignorez, oui, vous, écoutez-moi
Elle m'emmerde, vous dis-je Je vous compte l'affaire

Mon Dieu, pardonnez-moi ces propos bien amers Je passais un matin sur Rue89
Elle m'emmerde, elle m'emmerde, elle m'emmerde, elle m'emmer- Quand soudain dans un coin, quelque chose de neuf
de, elle abuse, elle attige Fort curieux m'interpelle
Elle m'emmerde et j'regrette mes belles amours avec Un forum d'autre site racontait qu'un postier
La p'tite enfant d'Marie que m'a soufflée l'évêque En ouvrant un paquet se serait auto-filmé
Elle m'emmerde, vous dis-je Je vais donc aux nouvelles

Elle m'emmerde, elle m'emmerde, et m'oblige à me cu- Et bien oui, c'est bien ça, je jaunis à l'idée
rer les ongles avant de confirmer son cul D'une de nos chansons qui parlait de postiers
Or, c'est pas callipyge Bien des gens s'en souviennent
Et la charité seule pousse ma main résignée Ce fut là que naquit notre copain René
Vers ce cul rabat-joie, conique, renfrogné La valeur n'attend pas à cette âme bien née
Elle m'emmerde, vous dis-je Jean-Marie y prend peine

Elle m'emmerde, elle m'emmerde, je le répète et quand Je poste donc un com, racontant qu'à Noël
Elle me tape sur le ventre, elle garde ses gants Une amie subissait aventure pareille
Et ça me désoblige Appauvrissant sa table
Outre que ça dénote un grand manque de tact Et donc, tout bonnement, sans la moindre intention
Ça n'favorise pas tellement le contact J'écris sur le forum le lien de la chanson
Elle m'emmerde, vous dis-je Ô crime abominable

Elle m'emmerde, elle m'emmerde , quand je tombe à genoux Par MP pour ne pas gêner le populo
Pour certaines dévotions qui sont bien de chez nous En des termes courtois, je demande au modo
Et qui donnent le vertige Raison de sa censure
Croyant l'heure venue de chanter le credo En quelques mots, sitôt, je me fais rembarrer
Elle m'ouvre tout grand son missel sur le dos En trouvant son propos pas vraiment modéré
Elle m'emmerde, vous dis-je Sentant la dictature

Elle m'emmerde, elle m'emmerde, à la fornication Ne souhaitant plus parler à ce modérateur
Elle s'emmerde, elle s'emmerde avec ostentation Je demande à parler à l'administrateur
Elle s'emmerde, vous dis-je Une sanction m'arrête
Au lieu de s'écrier: Encor ! Hardi ! Hardi !? Car ce petit monsieur, ce mardi, a cru bon
Elle déclame du Claudel, du Claudel, j'ai bien dit De suspendre à quinzaine mes participations
Alors ça, ça me fige ! J'ai cru en rester bête

Elle m'emmerde, elle m'emmerde, j'admets que ce Claudel Pour vous et pour finir un vrai morceau de choix
Soit un homme de génie, un poète immortel Un vrai coup de Jarnac devant me mettre à bas
J'reconnais son prestige Véritable prodige
Mais qu'on aille chercher dedans son pauvre pie Recherchant selon vous buzz et publicité,
Un aphrodisiaque, non, ça, c'est d'l'utopie De me mettre à créer, vous m'avez conseillé
Elle m'emmerde, vous dis-je Vous êtes un con, vous dis-je




Liste des 2 autres parodies répertoriées pour Misogynie à part de Georges Brassens :





Quelques parodies parmi prises au hasard :