A la Saint-Nanard

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de A la Saint-Médard des Frères Jacques
Date : 27 mai 2011
    



A la Saint-Médard mon Dieu qu'il a pluA la Saint-Nanard mon Dieu qu'il a plu
Au coin du boul'vard et de la p'tit' rue.Des tonnes de milliards, vrai, du jamais vu.
A la Saint-Médard mon Dieu qu'il a pluA la Saint-Nanard mon Dieu qu'il a plu
Y'aurait pas eu d'bar on était fichus !Et de l'or en barre, pitié, n'en jetez plus
A la Saint-Médard mon Dieu qu'on s'est pluA la Saint-Nanard mon Dieu qu'il m'a plu
Tous deux au comptoir en buvant un jus.Tapie dans le noir m'a soudain émue
A l'abri dans l'bar on s'est tell'ment pluIl avait une barre, comme on n'en fait plus
Qu'on est sortis tard quand il a plus plu.Avec des dollars, c'est ça qui m'a plu.


Quand il pleut le jour de la Saint-MédardQuand on s'aime le jour de la Saint-Nanard
Pendant quarant' jours faut prendr' son riflard.Pendant quarante jours on prend son panard.
Les marchands d'pépins et de waterproufsLes marchands d'viagra et d'préservatifs
Se frottent les mains, faut bien qu'ces gens bouff'nt !Ont fait des affaires tant il est actif
Dans notr' petit bar on se retrouvaitEn parlant d'actif, je dois préciser
A midi un quart et on attendait.Que pour son passif, vous repasserez
Quand il pleut dehors, dedans on est bienQue même s'il n'est pas un perdreau d'l'année
Car pour le confort, la pluie ne vaut rien.Y a peu d'autres gars aussi bien burnés


Pour tout arranger il a encor pluPour tout arranger il m'a encor plu
La Saint-Barnabé oh ça tant et plus !Quand il m'a montré son string en zébu
Pour bien nous sécher au bar on a buIl était franchement beau comme Crésus
Trois jus arrosés puis on s'est replu.Avec ses diamants, moi, j'étais Vénus
Saint-Truc, Saint-Machin, toujours il pleuvaitVénus pas pour rien, toujours il m'plaisait
Dans le bar du coin au sec on s'aimait.Et dans tous les coins, partout on s'aimait.
Au bout d'quarant' jours quand il a fait beauAu bout d'quarante jours quand il n'eut plus rien
Notre histoir' d'amour est tombée dans l'eau.J'lui dis : Ciao, Nanard, t'es vraiment un saint !




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour A la Saint-Médard des Frères Jacques.





Quelques parodies parmi prises au hasard :