La Pécresse

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Forteresse de Michel Fugain
    



L'amour est une forteresse Madame Valérie Pécresse
Dont les murs sont faits de promesses Aux facultés fait des promesses
C'est là que dorment les amants C'est là que sont les étudiants
Cachés de tout, cachés du temps Qui la contestent tout le temps

Et quand leurs lèvres se rejoignent Et quand leurs idées se combattent
C'est tout l'univers qui s'éloigne C'est toute leur année qu'ils ratent
Autour le silence est parfait A quoi sert donc de discuter
Comme un instant d'éternité Dès lors qu'on n'est pas écouté ?

Tourne le... tourne le... tourne le temps Tourne le... tourne le... tourne le temps
Tout autour des amants... Pour tous les étudiants...

L'amour est une forteresse Madame Valérie Pécresse
Dont les murs sont faits de tendresse Du supérieur, la forteresse
Aussi fins qu'un papier de soie Défend contre vents et marées
Mais qui ne se déchirent pas Par des réformes contestées

La peau et la peau qui se touchent Espérant que les gens se couchent
Les mots qui naissent sur la bouche Acceptent et n'ouvrent plus la bouche
Disent tout bas comme un secret Montrant qu'elle ne comprend rien
Qu'on peut tout prendre et tout donner A notre esprit estudiantin



L'amour est une forteresse Madame Valérie Pécresse
Qu'il faut réinventer sans cesse Il va falloir que cela cesse
Pour qui oublie de la rêver Car vous perdez vos facultés
Elle disparaît à tout jamais A l'instar de Saunier-Seité

Si devant vous des amants passent Si vous espérez qu'on se lasse
Quoi qu'ils se disent ou quoi qu'ils fassent C'est que vous n'êtes pas sagace
Ne vous posez pas de question Posez-vous un jour la question
L'amour a toujours ses raisons Vous verrez, nous avons raison






Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Forteresse de Michel Fugain.





Quelques parodies parmi prises au hasard :