Y a de quoi

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Les lilas de Georges Brassens
    



Quand je vais chez la fleuriste Je suis un récidiviste
Je n'achèt' que des lilas Et qui se pose un peu là
Si ma chanson chante triste Si je parle en spécialiste
C'est que l'amour n'est plus là C'est parce qu'il y a de quoi

Comm' j'étais, en quelque sorte C'est en allumant le poste
Amoureux de ces fleurs-là Ce matin que j'ai su ça
Je suis entré par la porte Il fallait que je riposte
Par la porte des Lilas Tant il y avait de quoi

Des lilas, y'en avait guère Car de loi, y en n'avait guère
Des lilas, y'en avait pas Car de loi, y en n'avait pas
Z'étaient tous morts à la guerre Tout autour de cette affaire
Passés de vie à trépas Que je ne m'explique pas

J'suis tombé sur une belle C'est au sortir d'leur école
Qui fleurissait un peu là Que paraît-il, deux p'tits gars
J'ai voulu greffer sur elle Ont été, ce n'est pas drôle
Mon amour pour les lilas Embarqués, sans un pourquoi

J'ai marqué d'une croix blanche Sans que leurs parents le sachent
Le jour où l'on s'envola Sans doute ne savaient-ils pas
Accrochés à une branche Que pour accomplir leur tâche
Une branche de lilas Il fallait faire comme ça

Pauvre amour, tiens bon la barre C'est le vol d'un vélo vert
Le temps va passer par là Qui aurait déclenché tout ça
Et le temps est un barbare Aussitôt les fonctionnaires
Dans le genre d'Attila Ont cru remplir leurs quotas

Aux cœurs où son cheval passe Bleu, il était, pas de chance
L'amour ne repousse pas Mais cela n'explique pas
Aux quatre coins de l'espace Qu'aujourd'hui dans notre France
Il fait le désert sous ses pas On fasse n'importe quoi

Alors, nos amours sont mortes Le pire étant le silence
Envolées dans l'au-delà Des ministères adéquats
Laissant la clé sous la porte Peut-on encore faire confiance
Sous la porte des Lilas A des gens capables de ça ?

La fauvette des dimanches Etonnez-vous qu'on s'étonne
Cell' qui me donnait le la D'une défiance après ça
S'est perchée sur d'autres branches Quand on voit bien ce que donne
D'autres branches de lilas La police de Nicolas

Quand je vais chez la fleuriste Je suis un récidiviste
Je n'achèt' que des lilas Et qui se pose un peu là
Si ma chanson chante triste Si je parle en spécialiste
C'est que l'amour n'est plus làC'est parce qu'il y a de quoi




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Les lilas de Georges Brassens.





Quelques parodies parmi prises au hasard :