Le détracteur

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Le déserteur de Boris Vian
    



Monsieur le Président Monsieur mon député
Je vous fais une lettre Je vous fais une bafouille
Que vous lirez peut-être Si vous avez des couilles
Si vous avez le temps Peut-être vous répondrez
Je viens de recevoir Je regarde la télé
Mes papiers militaires Les débats à la chambre
Pour partir à la guerre Je vous ai élu membre
Avant mercredi soir Je ne vous vois jamais
Monsieur le Président Monsieur mon député
Je ne veux pas la faire Je regrette mon vote
Je ne suis pas sur terre Et vos belles parlotes
Pour tuer des pauvres gens S'envolent à jamais
C'est pas pour vous fâcher Godillot UMP
Il faut que je vous dise Vous n'êtes pas grand chose
Ma décision est prise Allez, tenez, je l'ose
Je m'en vais déserter S'il vous plaît, transmettez

Depuis que je suis né Monsieur le Président
J'ai vu mourir mon père Vous êtes légitime
J'ai vu partir mes frères C'est l'argument ultime
Et pleurer mes enfants De tous vos claque-dents
Ma mère a tant souffert De ceux qui sur l'écran
Elle est dedans sa tombe Confisquent la parole
Et se moque des bombes Injurient, se croient drôles
Et se moque des vers Et mentent tout le temps
Quand j'étais prisonnier Choisi par élection
On m'a volé ma femme Le seul devoir notoire
On m'a volé mon âme Le seul obligatoire,
Et tout mon cher passé C'est la Constitution
Demain de bon matin Plus de gouvernement
Je fermerai ma porte Et donc plus de soupape
Au nez des années mortes Quand vos actions vous sapent
J'irai sur les chemins Même dans votre camp

Je mendierai ma vie Depuis que je suis né
Sur les routes de France J'en ai connu de drôles
De Bretagne en Provence Du grand Charles de Gaulle
Et je dirai aux gens : A vous, mon Président
Refusez d'obéir Si parfois j'ai passé
Refusez de la faire Des moments difficiles
N'allez pas à la guerre Subi des inutiles
Refusez de partir Toujours j'ai espéré
S'il faut donner son sang Même en minorité
Allez donner le vôtre J'ai pu garder ma flamme
Vous êtes bon apôtre J'ai pu garder mon âme
Monsieur le Président Toutes mes libertés
Si vous me poursuivez Croire à un chèque en blanc
Prévenez vos gendarmes Pour votre politique
Que je n'aurai pas d'armes C'est une erreur unique
Et qu'ils pourront tirerRendez-vous dans trois ans

Ou bien sans doute avant




Liste des 9 autres parodies répertoriées pour Le déserteur de Boris Vian :





Quelques parodies parmi prises au hasard :