Les statuts

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de La statue de Jacques Brel
    



J'aimerais tenir l'enfant d'Marie J'aimerais tenir le Sarkozy
Qui a fait graver sous ma statue : Qui a modifié tous mes statuts :
‘Il a vécu toute sa vie Les libertés, c'est pas à vie
Entre l'honneur et la vertu’ Selon l'pouvoir, ça évolue
Moi qui ai trompé mes amis Lui qui a trompé ses amis
De faux serment en faux serment De faux serment en faux serment
Moi qui ai trompé mes amis Lui qui a trompé ses amis
Du jour de l'An au jour de l'An En s'inspirant de Mitterrand
Moi qui ai trompé mes maîtresses Lui qui a trompé ses maîtres, est-ce
De sentiment en sentiment Par intérêt pour être puissant ?
Moi qui ai trompé mes maîtresses Lui qui a trompé ses maîtres, est-ce
Du printemps jusques au printemps Rien que pour dev'nir Président ?
Ah ! C’t enfant d’Marie, je l’aimerais, là Ah ! ce Sarkozy, je l’aimerais, là
Et j'aimerais que les enfants ne me regardent pas Et j'aimerais que les votants ne le confortent pas

J'aimerais tenir l'enfant de carême J'aimerais tenir l'enfant de Bohème
Qui a fait graver sous ma statue : Qui a modifié tous mes statuts:
‘Les dieux rappellent ceux qu'ils aiment La France, on la quitte ou on l'aime
Et c'était lui qu'ils aimaient l'plus’ Travailler plus pour gagner plus
Moi qui n'ai jamais prié Dieu Lui qui n'a jamais prié Dieu
Que lorsque j'avais mal aux dents Que quand il n'avait pas d'argent
Moi qui n'ai jamais prié Dieu Lui qui n'a jamais prié Dieu
Que quand j'ai eu peur de Satan Que pour se trouver un Guéan
Moi qui n'ai prié Satan Lui qui n'a prié Guéan
Que lorsque j'étais amoureux Que pour nous manipuler mieux
Moi qui n'ai prié Satan Lui qui n'a prié Guéan
Que quand j'ai eu peur du bon Dieu Que quand son discours sonnait vieux
Ah ! C’t enfant d’carême, je l’aimerais, là Ah ! C’t enfant d’Bohème, je l’aimerais, là
Et j'aimerais que les enfants ne me regardent pas Et j'aimerais que les votants ne l'idéalisent pas

J'aimerais tenir l'enfant d'salaud J'aimerais tenir l'enfant d'Nico
Qui a fait graver sous ma statue : Qui a modifié tous mes statuts :
‘Il est mort comme un héros Je n'use que de moyens légaux
Il est mort comme on ne meurt plus’ Vos libertés, je n'en veux plus !
Moi qui suis parti faire la guerre Lui qui a déclaré la guerre
Parce que je m'ennuyais tellement Aux antis d'son gouvernement
Moi qui suis parti faire la guerre Lui qui est parti faire la guerre
Pour voir si les femmes des Allemands Même l'UMP croit qu'il nous ment
Moi qui suis mort à la guerre Lui qui continue la guerre
Parce que les femmes des Allemands En disant que le PS ment
Moi qui suis mort à la guerre Lui qui ne parle plus guère
De n'avoir pu faire autrement Trop souvent à bout d'arguments
Ah ! C’t enfant d’salaud, je l’aimerais, là Ah ! C’t enfant d’Nico, je l’aimerais, là
Et j'aimerais que mes enfants ne me regardent pasEt j'aimerais que les votants ne le réélisent pas




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour La statue de Jacques Brel.





Quelques parodies parmi prises au hasard :