Gilbert le voit

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de On est les rois de Hugues Aufray
    



On couche n'importe où On couche n'importe où
Dans des chambres à cent sous Y a des palaces partout
On est des gratte-guitares On est des anciennes stars
On chante sur les trottoirs Que l'on sort du placard
Oui mais Oui mais
On n'est pas syndiqués On est de l'UMP
Nos blue-jeans sont râpés Fort bien recommandés
Et dans Et si
Tous les coins où l'on va Le grand David le croit
On est les rois Gilbert le voit

On lave deux trois voitures On n'nous demande que d'être
Et en route l'aventure La voix de notre maître
Auto-stop ou camions Radios, télévisions
Tout ce qui roule est bon Tout ce qui s'écoute est bon
On a On est
Des airs de traîne-misère Toujours très populaires
Mais on est libres comme l'air David autant que Gilbert
Et dans Et si
Tous les coins où l'on va Le grand David le croit
On est les rois Gilbert le voit

Sur les trains on connaît des mécaniciens En plateau on connaît tous les techniciens
Le nom de leur gosse et même de leur chien L'nom des maquilleuses et même des gardiens
On a des combines dans toutes les villes On attend Johnny à la culture
Pour bien manger et bien dormir et trouver des filles Faut voir car Steevy a posé sa candidature

On a un d'nos copains On a un d'nos copains
Qui a fait son chemin Qui a fait son chemin
Il chante ses chansons Jusqu'à la présidence
A la télévision De notre belle France
Oui mais Oui mais
On est contents pour lui On est contents pour lui
Car il a réussi Car il a réussi
Mais nous Et si
On est heureux comme ça Le grand David le croit
On est les rois Gilbert le voit




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour On est les rois de Hugues Aufray.





Quelques parodies parmi prises au hasard :