Adieu cagoule

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Adieu Madras, adieu foulards de Henri Salvador
    



Adieu Madras, adieu foulards Adieu cagoule, adieu foulards
Adieu rob soie, adieu colliers, choux Adieu cornettes , adieu chapeau
Doudou à moin, li qu'a pati Ma tête à moi , cheveux partis
Héla, héla, c'est pou' toujours Hélas , hélas , c'est pour toujours
Doudou à moin, li qu'a pati Ma tête à moi , cheveux partis
Héla, héla, c'est pou' toujours Hélas , hélas , c'est pour toujours
Si aujourd'hui je vis à Paris
C'est pas pour ça que j'oublie le pays.

Adieu mes îles au grand soleil Bonjour , messieurs les grands ministres
Beaux paysages sous le bleu du ciel Bonjour , monsieur le président
On n'y peut rien, c'est ça la vie Tous crâne rasé, c'est plus pratique
Le temps s'enfuit et tout finit Pour y tatouer des numéros
On n'y peut rien, c'est ça la vie Tous crâne rasé c'est plus pratique
Le temps s'enfuit et tout finit. Pour y tatouer des numéros
Si aujourd'hui je vis à Paris
C'est pas pour ça que j'oublie le pays.

Ferme les yeux, et pense à moi Et pour les circoncis, quoi faire
Jolie Doudou qui était dans mes bras Va-t-on leur en greffer un bout
Peut-être un jour on se reverra Ou circoncire la France entière
Il faut y croire, ne pleure pas Couper, c'est sûr, ça coût' moins d'sous
Peut-être un jour on se reverra Ou circoncire la France entière
Il faut y croire, ne pleure pas Couper, c'est sûr, ça coût' moins d'sous
Si aujourd'hui je vis à Paris
C'est pas pour ça que j'oublie le pays.

Adieu la plage, adieu biguine Vous confondez, c'est manifeste
Bouquets de fleurs aux couleurs si fines Les étrangers, leurs religions
L'avion décolle, le bateau va Les cagoulés à cause du froid
Adieu foulards, adieu Madras Devront fuir tout rassemblement
L'avion décolle, le bateau va Les cagoulés à cause du froid
Adieu foulards, adieu Madras Devront fuir tout rassemblement
Si aujourd'hui je vis à Paris
C'est pas pour ça que j'oublie le pays.

Adieu Madras, adieu foulards Adieu cagoule, adieu foulards
Adieu rob' soie, adieu colliers, choux Adieu cornettes , adieu chapeau
Doudou à moin, li qu'a pati Ma tête à moi , cheveux partis
Héla, héla, c'est pou' toujours Hélas , hélas , c'est pour toujours
Doudou à moin, li qu'a pati Ma tête à moi , cheveux partis
Héla, héla, c'est pour' toujoursHélas , hélas , c'est pour toujours




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Adieu Madras, adieu foulards de Henri Salvador.





Quelques parodies parmi prises au hasard :