Le temps de Strasbourg

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Le temps de l'amour de Françoise Hardy
    



C'est le temps de l'amour C'est le temps de Strasbourg
Le temps des copains Le temps de plus rien
Et de l'aventure De la dictature
Quand le temps va et vient Ça commence à faire bien
On ne pense à rien On est comme des chiens
Malgré ses blessures Parqués, ça c'est sûr
Car le temps de l'amour Car le temps de Strasbourg
C'est long et c'est court C'est long même court
Ça dure toujours C'est comme toujours
On s'en souvient On s'en souvient
On se dit qu'à vingt ans On voit bien que pourtant
On est le roi du monde Quand viennent les rois du monde
Et qu'éternellement Tous les vrais habitants
Il y aura dans nos yeux Qui habitent les lieux
Tout le ciel bleu Ne sont plus chez eux
C'est le temps de l'amour C'est le temps de Strasbourg
Le temps des copains Le temps de plus rien
Et de l'aventure De la dictature
Quand le temps va et vient Ça commence à faire bien
On ne pense à rien On est comme des chiens
Malgré ses blessures Parqués, ça c'est sûr
Car le temps de l'amour Car le temps de Strasbourg
Ça vous met au cœur C'est long même court
Beaucoup de chaleur C'est comme toujours
Et de bonheur On s'en souvient
Un beau jour c'est l'amour Dites-moi donc pourquoi
Et le cœur bat plus vite Tous les puissants du monde
Car la vie suit son cours Veulent se réunir là
Et l'on est tout heureux Faisant chier le monde
D'être amoureux Chier le monde

C'est le temps de l'amour Pourquoi donc à Strasbourg
Le temps des copains Et pas dans un coin
Et de l'aventure Perdu de nature
Quand le temps va et vient Pour faire les choses bien
On ne pense à rien Ça serait malin
Malgré ses blessures D'avoir leur masure

Car le temps de l'amour Un blockhaus pour leur cour
C'est long et c'est court Disponible toujours
Ça dure toujours Et étudié pour
On s'en souvientÇa serait bien




Une autre parodie est répertoriée pour Le temps de l'amour de Françoise Hardy :





Quelques parodies parmi prises au hasard :