L'clodo

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Mon vieux de Daniel Guichard
    



Dans son vieux pardessus râpé Il a suffi d'un incident
Il s'en allait l'hiver, l'été Juste une panne de courant
Dans le petit matin frileux Qui a duré trois jours de trop
Mon vieux. L'clodo

Y avait qu'un dimanche par semaine Pour que des gens prennent conscience
Les autres jours, c'était la graine De détails de ton existence
Qu'il allait gagner comme on peut Toi qu'on montre du doigt presto
Mon vieux. L'clodo
L'été, on allait voir la mer Mais qui cherche à savoir pourquoi
Tu vois c'était pas la misère T'en es venu à cette vie-là
C'était pas non plus l'paradis Certains disent que tu l'as choisie
Hé oui tant pis. Pardi
Dans son vieux pardessus râpé Moi je n'ai pas eu de courant
Il a pris pendant des années Trois jours de suite seulement
L'même autobus de banlieue J'ai déjà trouvé ça de trop
Mon vieux. L'clodo

L'soir en rentrant du boulot Pas eu mon café le matin
Il s'asseyait sans dire un mot Bain toujours remis à demain
Il était du genre silencieux Rien cuire et rien manger de chaud
Mon vieux. L'clodo
Les dimanches étaient monotones Mais j'étais en sécurité
On n'recevait jamais personne Ma porte était fermée à clé
Ça n'le rendait pas malheureux Même si je n'avais qu'onze dedans
Je crois, mon vieux. Seulement

Dans son vieux pardessus râpé Toi, la journée, on te reproche
Les jours de paye quand il rentrait Des honnêtes gens d'être trop proche
On l'entendait gueuler un peu Ton pauvre barda sur le dos
Mon vieux. L'clodo

Nous, on connaissait la chanson Parfois tu crèves dans ton carton
Tout y passait, bourgeois, patrons, A la narine des glaçons
La gauche, la droite, même le bon Dieu Mais ça n'émeut pas les badauds
Avec mon vieux. L'clodo
Chez nous y avait pas la télé Comme si on souhaitait la misère
C'est dehors que j'allais chercher Pour eux, la seule vie au grand air
Pendant quelques heures l'évasion C'est le Club Méditerranée
Tu sais, c'est con! L'été
Dire que j'ai passé des années Chez moi, j'avais le droit de fumer
A côté de lui sans le r'garder J'aurais même pu picoler
On a à peine ouvert les yeux Sans craindre pour mes oripeaux
Nous deux. L'clodo

J'aurais pu c'était pas malin Toi, tu mènes une vie parallèle
Faire avec lui un bout d'chemin Dans un monde aux oiseaux sans ailes
Ça l'aurait p't'-êt' rendu heureux Où tous les gens sont des salauds
Mon vieux. L'clodo Te regarder en animal

Mais quand on a juste quinze ans Alors que t'as rien fait de mal
On n'a pas le cœur assez grand Et on s'étonne qu'tu d'viennes dingo
Pour y loger tout's ces chos's-là
Tu vois. L'clodo

Maintenant qu'il est loin d'ici Si un beau jour vous le croisez
En pensant à tout ça, j'me dis Ce clodo barbu mal lavé
J'aim'rais bien qu'il soit près de moiCe malheureux qui crève de froid
PAPA...C'est moi… c'est vous… c'est nous… un jour…




Liste des 6 autres parodies répertoriées pour Mon vieux de Daniel Guichard :





Quelques parodies parmi prises au hasard :