Les joyeux pas bouchés

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Les joyeux bouchers de Boris Vian
    



C'est le tango des bouchers de la Villette C'est le tango préféré des interprètes
C'est le tango des tueurs des abattoirs C'est mon tango, moi Jean-Marie, tous les soirs
Venez cueillir la fraise et l'amourette Je le chante fort à Camille honnête
Et boire du sang avant qu'il soit tout noir Pour qu'il n'oublie pas de faire ses devoirs
Faut qu' ça saigne Faut qu'tu pondes !
Faut qu' les gens aillent à bouffer Faut qu' les gens puissent écouter
Faut qu' les gros puissent se goinfrer Faut qu' les gros puissent s'éclater
Faut qu' les petits puissent engraisser Faut qu' les petits puissent profiter
Faut qu' ça saigne Faut qu'tu pondes !
Faut qu' les mandataires aux Halles Faut que Ségolène Royal
Puissent s'en fourrer plein la dalle Quand elle parle au Sénégal
Du filet à huit cent balles Elle soit dans notre journal
Faut qu' ça saigne Faut qu'tu pondes !
Faut qu' les peaux se fassent tanner Faut qu' Séguéla soit montré
Faut qu' les pieds se fassent paner Faut qu' Laporte soit emporté
Que les têtes aillent mariner Que Sarkozy vienne causer
Faut qu' ça saigne Faut qu'tu pondes !
Faut avaler d' la barbaque Faut ressortir tout à trac
Pour être bien gras quand on claque Des éléphants tous les couacs
Et nourrir des vers comaques Dus au manque de cornac
Faut qu' ça saigne Faut qu'tu pondes
Bien fort Encore
C'est le tango des joyeux militaires C'est le tango d'aujourd'hui comme d'hier
Des gais vainqueurs de partout et d'ailleurs Des chansonniers, poètes et rimeurs
C'est le tango des fameux va-t-en guerre C'est le tango quand l'actu ne dit guère
C'est le tango de tous les fossoyeurs C'est le tango qu'on chante au pauvre auteur
Faut qu' ça saigne Faut qu'tu pondes !
Appuie sur la baïonnette Evite donc les omelettes
Faut qu' ça rentre ou bien qu' ça pète Faudrait pas qu'on nous embête
Sinon t'auras une grosse tête Pour une petite chansonnette
Faut qu' ça saigne Faut qu'tu pondes !
Démolis en quelques-uns Sans pour ça être mollet
Tant pis si c'est des cousins C'est à toi de bien doser
Fais-leur sortir le raisin Pour éviter d'se brouiller
Faut qu' ça saigne Faut qu'tu pondes !
Si c'est pas toi qui les crèves Sans pour ça être trop dur
Les copains prendront la r'lève Même si c'est tentant c'est sûr
Et tu joueras la Vie brève Avec quelques bell's ordures
Faut qu' ça saigne Faut qu'tu pondes !
Demain ça sera ton tour Demain la chanson du jour
Demain ça sera ton jour Demain encore et toujours
Pus d' bonhomme et pus d'amour Va falloir qu'tu fasses l'humour !
Tiens ! Voilà du boudin ! Voilà du boudin ! Tiens ! ça y est, tu le tiens ! surtout tiens-le bien !
Voilà du boudin !T'as fait l'œuf enfin !




Liste des 6 autres parodies répertoriées pour Les joyeux bouchers de Boris Vian :





Quelques parodies parmi prises au hasard :